En salles : « Madre », noirceur lumineuse

113 cinema madre le pacte
© Le Pacte

Il est des films brillants et puis il est des films comètes. Madre appartient à la deuxième catégorie. Tels ces corps célestes, imprévisibles et fulgurants, il est à la fois constitué d’un noyau sombre et d’un halo éblouissant. 

Jugez plutôt : Madre raconte l’histoire d’Elena, une mère divorcée dont le fils de 6 ans a disparu sur une plage des Landes alors qu’il était censé[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés