fbpx

Le Mobile Film Festival célèbre cette année l’émancipation des femmes

Un mobile, une minute, un film : c’est la contrainte du Mobile film festival qui fait son succès depuis 2005. Cette année, la thématique Women’s empowerment a mobilisé des réalisateur.trices de 91 pays. La présidente du jury Agnès Jaoui et son équipe ont eu du mal à départager les gagnant.es !

img 20201207 wa0002
Agnès Jaoui © Mobile Film Festival

Depuis 2005, le Mobile Film Festival célèbre des courts métrages tournés à l‘international avec un téléphone portable selon une trinité de contraintes inchangée : un mobile, une minute, un film. Cette année, les femmes ont été à l’honneur, en tant que réalisatrices, représentant 57% des 800 films proposés, mais aussi au cœur de la thématique donnée : Women’s empowerment.

Le palmarès de cette édition a récompensé neuf courts-​métrages, avec, pour les gagnant.es du Grand prix international et Grand prix France 20 000 euros à la clef, grâce au soutien de BNP Paribas. Il s’agit de la Britannique Alisa Tritenko pour Career Path, racontant les difficultés que les femmes rencontrent dans le monde du travail et comment la sororité peut les aider à les surmonter, et des Français·es Christabel Desbordes et Benjamin Clavel pour Une nouvelle page, qui à travers une animation en slow motion, narre avec humour l’Histoire des femmes avec un grand H. Les Prix du scénario pour la Nigériane Florin Clay Ejeh, récompensée pour The[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés