« Billie », femme puissante

photo of billie holiday
Billie Holiday en 1955 © Michael Ochs

Sa voix est unique, qui a changé à jamais le visage de la musique américaine. Son destin l’est tout autant, jalonné d’humiliations racistes, d’hommes violents et de dépendances à la drogue et à l’alcool. Le documentaire passionnant de James Erskine se garde bien, pourtant, de ne réduire Billie Holiday qu’à cette figure tragique de victime.

Puisant dans les entretiens inédits de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés