Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison

0,00 € Total

Commander

Numéro 41

https://www.causette.fr/boutique/154-thickbox_default/numero-41.jpg Agrandir

Décembre - Janvier 2014

Plus de détails

4,90 €

Je ne suis pas toute seule dans ma tête,
mais c’est pas la peine de vous marrer, parce que vous non plus !
Je le sais depuis trois ans, depuis que des scientifiques ont obtenu la preuve directe de l’existence des neurones miroirs dans nos cerveaux de sapiens (de Noël !). Un modèle de neurone qui a la particularité de s’activer quand je mène une action, mais aussi quand je vois mon ami Autrui la mener. Exemple : lorsque j’aperçois ma copine se tordre la cheville alors qu’elle court ivre morte un soir de grande réflexion, les neurones qui s’activent dans mon cerveau sont les mêmes que si je me l’étais moi-même tordue, la cheville – la douleur en moins. Tout comme les muscles qui entourent les sourcils se contractent imperceptiblement à la vision d’une personne affichant une mine énervée. Et cette capacité du cerveau à recréer par lui-même un mouvement, une sensation qu’il n’a pas vécue ni
générée, ça s’appelle l’empathie. C’est ainsi que nous entrons tous, en permanence, dans la tête du voisin sans qu’il s’en rende compte ni ne nous y ait autorisé. C’est ça la vie en société : l’humanité au-delà du langage ou de la culture. Ainsi naît la contagion émotionnelle, ainsi se répandent, de proche en proche, les effets de groupe et les effets de masse. L’empathie, c’est le moyen de communication universel. Et sachez que c’est comme un muscle : ça se travaille ! En revanche, n’avoir aucune empathie pour quelqu’un, c’est nier son humanité, et ça, on sait ce que ça donne : violences, racisme, ségrégation, viol, torture et même, soyons fous… génocides en tout genre. Ça n’est pas étonnant que tous ceux qui l’ont connu, ennemis compris, attribuent une immense capacité d’empathie à Mandela. Elle permet de ressentir le sentiment d’injustice, de pardon, et elle donne la force à tous les combats pour l’égalité. Je ne sais pas si ça vous fera autant d’effet qu’à moi, mais il faut absolument aller voir une vidéo : la minute de silence de Nelson Mandela filmée (juste avantson élection) en plan fixe par Raymond Depardon. Génial Depardon qui a préféré ne pas demander à l’icône de parler, le laissant plutôt dans ce que l’humanité a de plus universel : un regard et des expressions de visage. On a l’impression de l’avoir eu face à nous, une fois dans notre vie, et qu’il nous a personnellement communiqué quelque chose. Sans un mot. C’est très troublant. Cet homme est devenu un géant de l’Histoire en se servant de sa capacité à ressentir les autres comme d’une arme au service de la paix, vainqueur pacifique de ses adversaires pour avoir su comprendre leurs raisonnements. Et c’est peutêtre
ce message qu’il faut garder de la vie légendaire de Madiba : la portée de nos actes n’est jamais limitée à l’avance, et ce grâce à ces neurones miroirs. Allez, pour la peine, je me prends pour une scientifique et je rebaptise les neurones miroirs solennellement « neurones Mandela » ! C’est mieux qu’avoir une place bruyante ou une avenue polluée à son nom. Grâce à bibi, nous voilà donc toutes et tous, avec un bout de nous qui s’appelle Mandela. Et pas n’importe lequel : les neurones Mandela ne sont rien moins que l’avenir de la paix dans le monde. Alors vous serez gentilles d’en prendre soin !

Causette

 

Sommaire

Un homme, un vra i

On nous prend pour des quiches

La copine de Causette
Monique Pinçon-Charlot, tribulations en grande bourgeoisie

Le premier jour de ma vie où où j’ai voté
Guy Bedos

Politique
« Aucun média ne titrerait sur un duel d’hommes »
Santé sans papiers
Des infos & des chiffres

Reportage
Z comme zadiste

Dossier
La gloire de ma mère (célibataire)
Un sacerdoce heureux
Culpabilité : le mal des mères
Papa où t’es ?
Les papas anonymes

Carte blanche à Camille Besse
L’alouette featuring un canard !

Vue du labo
Un serpent de mer qui se mord la queue

Reportage
Un autre Richmond est possible

Santé
Syphilis : médocs sans stock
Sages-femmes : sous la layette, la rage

Hard culinaire
Un dîner parfaitement raté

Le cabinet de curiosité
La dame aux loups de Zutkerque

Jeux

Corps & âme
Empathie : au bonheur des autres !

Au lance-flammes
Un dico d’ados tendance
Saint-Nico-du-Chardo

Une femme, un refrain
La fille d’Ipanema ; Vanina

La chronique du Dr kpote
J’irai cracher dans ta reum

Story
Spare Rib, un mag plus féministe du cerveau que du capiton

La réclame d’auguste derrière

Portfolio
À la lisière

La fesse cachée de la ménagère

La cabine d’effeuillage
Louis de Gouyon Matignon, prince des gadjé

Borborygmes

Culture
Dictionnaire universel des créatrices,
Vincent Macaigne, Anouk Grinberg, l’opéra du Caire, art brut, les Pitchous…

Les saints mis à nu